Fête n° 5 / Qui dîne ?

C’est le contenu de mon SMS hebdomadaire adressé aux « potes du samedi soir » pour savoir qui sera présent à notre dîner au restaurant.
Cette fois-ci mon « Qui dîne ? » s’est transformé en une invitation à dîner à la maison pour refaire le monde, rire et papoter !

Pour la déco : une belle nappe blanche, un chemin de table pailleté rose, des bougies fuschia, de la vaisselle dépareillée blanche et transparente, des vases remplis de tulle rose et prune. C’est chic, élégant et pas trop fi-filles. Nos maris dinent avec nous, il ne faut pas qu’ils aient l’impression d’être confinés dans une énorme barbe à papa.

Pour l’apéro : champagne, une valeur sûre ; accompagné de roulés de courgette au fromage frais surmontés d’une framboise acidulée et de tomates d’amour. Alors c’est là que les choses se compliquent un peu car il faut une patience angélique pour s’attaquer à ces petites bouchées craquantes sur le dessus et fraîches à l’intérieur. On en rate beaucoup et on se brûle les doigts avec le caramel mais… le résultat vaut vraiment le coup.

Ce qu’il vous faut.

  • 10 tomates cerises + quelques-unes pour les ratées …
  • 100 g de sucre
  • 1 c à soupe de sésame blond
  • 1 c à soupe de sésame brun
  • 1 casserole à fond epais
  • De la patience et de l’agilité !

Comment faire ?

  • laver les tomates
  • les sécher soigneusement
  • les piquer sur des cure-dents à la place du pédoncule en veillant à ne pas blesser la tomate sinon ça explose dans la casserole de caramel
  • faire un caramel juste du sucre à faire fondre sans y toucher
  • attraper les cure-dents par le bout et napper les tomates, ce geste doit être rapide et sûr car le caramel noircit vite donc il faut en refaire toutes les 4/5 tomates c’est ça la galère. Attention le caramel est très très chaud et les brûlures sont quasiment indélébiles…
  • saupoudrer de graines de sésame et piquer sur un support.

Le dîner sera plein de saveurs : des épices, des herbes, des arômes. Voyage gustatif de l’Orient vers l’Asie.  Et pour le dessert retour chez nous : un soufflé au Grand-Marnier fait minute.

Ils se sont régalés, on a refait le monde ! A refaire … très vite.

signature-bas-d'articles-rectangle-+grand--bulle-papillon

3 réflexions sur “Fête n° 5 / Qui dîne ?

  1. A reblogué ceci sur Sylvie Tolila and commented:

    L’exercice d’agilité du week-end : piquer une mini-tomate avec un cure-dent sans l’exploser et la tremper dans du caramel sans se brûler…
    La petite vidéo de Sandrine, alias 1/3 Mademoiselle S. montre que oui, c’est possible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s