C’est l’été, enfin !

illustration-article

Cette fois c’est la bonne !
Une vraie période de beau temps; de celle qu’on a attendue pour nous vêtir de nos jolies robes d’été et de montrer nos orteils parés de vernis colorés dans nos sandales tout juste sorties de leur boîte après une année confinées au fond de notre placard !

L’été en ville, cela donne envie de flâner aux terrasses des cafés, on sort du travail et l’on a envie de tout, sauf de rentrer s’enfermer chez soi !
Alors prenez le temps de vous poser quelque part pour souffler,et profiter de ces journées à rallonge…

Commandez un verre de vin* blanc (mes préférés le Pouilly Fuissé ou le Bourgogne Aligoté) ou un verre de rosé bien frais -sans glaçon par pitié !- (Minuty comme à St Trop’ pour avoir l’impression d’être en vacances…ou rosé pamplemousse !
Laissez vous aller à la dégustation d’un Mojito : de la menthe fraîche, du rhum Havana Club®, du sucre cassonade, du Perrier®, de la glace pilée juste ce qu’il faut et marque de fabrique du vrai Mojito : un trait d’angostura !!! fermez les yeux … vous êtes presque à Cuba.
Et si l’envie vous prend de siroter un « Spritz »  l’apéritif tendance du moment, c’est un peu d’Italie qui s’invite à votre table.
Ne vous m’éprenez pas, je ne veux surtout pas vous inciter à boire …. mais parfois il est bien de changer ses habitudes, et de prendre le temps de faire les choses autrement; c’est comme si l’on décidait d’appuyer sur le bouton pause juste le temps d’une soirée ou plus. A vous de voir!

Et même si parfois le soleil joue à cache cache avec les nuages, nous vous souhaitons un bel été ensoleillé, rempli de grands et petits bonheurs.
A la rentrée donc !!! Et bonnes vacances.
*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

A la recherche de la Tenue Parfaite !

Au secouuuurs aidez-moi ! J’ai un mariage à la fin du mois de juillet et la mariée m’a interdit de m’habiller en noir pour la soirée !!!
« Mais c’est possible d’aller en soirée autrement qu’en noir » lui ai-je répondu l’air incrédule ?

Depuis des semaines, j’écume les sites internet de toutes les marques mais dès que c’est un peu habillé, c’est noir ou très foncé, que faire ?
J’ai écouté ma fille ainée et je me suis connectée sur « le site incontournable ASOS « , on y trouve parait-il tout ce qu’on veut en terme de robes et de tenues chics.
Là, ô miracle je vois la robe de mes rêves, en 3 clics je la commande … je me croyais sortie d’affaire !
Une semaine plus tard je la reçois mais … grosse grosse déception.  On aurait dit la robe de « Bob l’éponge » ; le tissu qui devait être un tulle rigide légèrement brillant ressemble à une lavette, vous savez de celles qu’on utilise pour éponger les bords de l’évier ! Retour à la case départ…

Et puis, je devais aussi habiller ma petite, celle de 12 ans qui n’est pas plus épaisse qu’un cure dent de profil, c’est vous dire la difficulté. Les robes de petites filles qui pourraient lui aller, elle les refuse et je la comprends, ce n’est pas son style et les robes d’adolescentes ; on pourrait en mettre 4 comme elle dedans ! A tout hasard, je me suis dirigée vers la marque au « grand méchant look » car j’étais prête à tout pour trouver la pépite et j’ai bien fait ! Une super combi-short un peu glitter très chic qui nécessite juste une petite retouche au niveau de la taille. Pour la soirée, ça y est ; quid de la Mairie ? Je pousse encore ma promenade vers la marque aux « United Colors » et une jolie robe 3 trous avec un damassé jaune soleil nous tend les bras.

Essayage …. Et …. C’est parfait !!!
Yes ! trop contente car pour de tels gabarits, seul l’essayage sur place est possible, les commandes sur internet ce n’est pas viable. Pourtant  j’y crois dur comme fer au e-commerce ; mais il faut avoir des mensurations normales !

Je vous entends déjà murmurer mais pourquoi n’utilise-t-elle pas l’astuce que Mademoiselle S nous a donnée il y a quelques mois : louer une robe !
En vérité, j’aimerai bien acheter une jolie robe,  celle qu’on a du plaisir à remettre dès que notre mari nous invite à dîner pour un anniversaire ou tout autre événement à fêter …
Habituellement c’est nous qui partageons nos astuces et découvertes … mais cette fois je compte sur vous les filles pour me donner vos adresses incontournables ou secrètes … car je n’ai toujours pas trouvé la tenue parfaite !

signature-bas-d'articles-rectangle-+grand--bulle-papillon

Tu es partie trop vite…

baskets-and-co

Cette semaine notre cœur n’est pas à la fête, notre âme non plus.
Le fil de la vie a été coupé … Nous avons perdu une amie, une cousine qui nous est très chère.

Impossible encore de parler d’elle au passé tant elle est encore présente en nous.

C’est un hommage à une belle personne que nous faisons ; et ce n’est pas parce qu’elle n’est plus là mais parce qu’on a partagé avec elle de merveilleux instants et qu’elle manque déjà tant à notre bande de copines et que son absence, ses non-réponses à nos échanges de whatsapp sont un écho assourdissant au vide que sa disparition a produit dans chacune de nos vies.

La vie ne sera plus jamais pareille et pourtant elle continue et nous devons pour sa mémoire ne pas cesser de partager, de rire et de sourire.
Son sourire, parlons-en si doux, si tranquille qui nous remplissait de bonheur. Elle nous a appris que la vie vaut d’être vécue. Elle nous a tenu la dragée haute même quand la maladie la mettait à mal.

Pour celles et ceux qui l’on entourés de tant d’amour nous devons la faire vivre en nous…

Surtout pour ses enfants si courageux si dignes. Ils forcent le respect. Ils rongent leur peine avec tant de dignité. Tout comme leur maman, tout en douceur et discrétion ; et pourtant ils sont présents comme elle l’a été pour nous toutes, pour chacune de nous. Un mot pour chacun alors que nous devrions les consoler.

Cette femme magnifique leur a donné sa magie, son énergie, sa politesse…

Fête n°34 – 12 ans : Pyjama Party Anniversaire !

12-ans-pyjama-party-anniversaire

Cette année, Lola a choisi la formule pyjama party en petit comité avec son top 5 des copines !

J’avoue que ça m’a enlevé une grosse épine du pied car la présence de 20 pré ado qui s’agitent sur mon parquet au son de rythmes endiablés, ne me disait trop rien.

Il m’a quand même fallu trouvé un thème à cette soirée, et comme Lola est dans sa période « do-it-yourself » j’ai foncé tête baissée. Des activités manuelles pour ces « petites jeunes filles » ont le mérite de créer des pauses entre les moments d’excitation provoqués lors des autres jeux que nous avions imaginés !

  • Pour les activités manuelles, j’ai cédé à la mode du tote bag à personnaliser avec des feutres spéciaux pour le textile, des pochoirs et des paillettes. Elles ont trouvé « trop sympa » l’idée d’avoir un sac unique pour aller dormir chez une copine ou pour aller au cours de danse ! Elles ont aussi adoré les petits carnets dont la couvertures en Kraft permet toutes sortes de décors en scrapbooking (créacollage).
    J’ai eu aussi mon moment de gloire avec les masques à main de toutes les formes : des lunettes, des moustaches, des chapeau et même une couronne de princesse à décorer selon l’inspiration … La moustache toute en plumes bleues de Salomé a fait son effet !

Et comme il n’y a pas de fête sans musique :

  • Une partie de SHABADABADA, jeu trop sympathique et simple :  à partir d’un mot donné sur des cartes existantes, on doit trouver une chanson qui comporte ce mot.
    Je tire la carte avec le mot  « yellow » et après quelques secondes de réflexion je chante : « We all live in a yellow submarine, yellow submarine, yellow submarine »
    Pareil pour la carte avec le terme « rose », j’entonne : « La Vie en Rose« .
    On fait travailler la mémoire, et c’est très amusant de voir ses adversaires se tortiller sur leur chaise en levant le doigt (on se croirait à l’école!!) car elles ont trouvé un titre plus vite que vous et ça se termine souvent en un refrain repris de manière collégiale !
  • Puis on a poussé un peu les gros fauteuils du salon, on s’est armé des télécommandes de la Wii et en avant la musique, tant pis pour les voisins ; on se déhanche sans s’économiser car il s’git d’être la meilleure ! houlala elle s’en sont donner à coeur joie.
    Just Dance 2014 c’est indémodable ça marche à tous les coups. Les battles sur Lady Gaga ou Abba resteront mémorables et aucune d’elle n’a voulu lâcher sa place de championne !

SHABADABADA & WII

  • Pour le dîner, je l’avoue ; je ne me suis pas cassée la tête : Sushis, crudités à croquer sans y penser durant les papotages, pilons de poulets à grignoter du bout des doigts. Un mot d’ordre pas de couvert !!!! et de la vaisselle en plastique de couleurs posée sur une jolie nappe blanche en dentelle car même le pique-nique au milieu du salon doit avoir un côté chic.
    Bien sûr, il y a eu le moment du gâteau pour que Lola souffle ses bougies. En fine gastronome, elle avait choisi à La Pâtisserie des Rêves le fameux Paris-Brest délicieusement praliné … Miammmmm, juste régalatoire !

PARIS-BREST

Après tout ça, comme d’habitude ; brossage de dents, pyjama, un bon film toutes serrées sur la canapé du salon et hop au lit !
Je suis allée me coucher et je sais par quelques indiscrétions qu’elles ont joué aux cartes, au baccalauréat et qu’elles ont discuté jusqu’à plus de 3h00 du matin mais ç’est fait pour ça les Pyjama Parties, pour ces instants volés aux mamans et qui restent gravés dans les mémoires et dans les coeurs.

Vous avez maintenant de nouvelles idées pour un super pyjama party anniversaire ainsi qu’une  » carte invitation soirée pyjama anniversaire  » à imprimer ( imprimer fichier 1,  retourner la feuille puis imprimer fichier 2,  n’oubliez pas l’enveloppe format 11,4×16,2 cm ).
Et surtout n’hésitez pas à faire de tout instant une fête pour vos enfants et ne manquez jamais l’occasion de leur faire partager des moments inoubliables …

signature-bas-d'articles-rectangle-+grand--bulle-papillon

Ces petites choses qui réconfortent

illustration-pour-ces-petites-choses-qui-reconfortentNous sommes toutes emmitouflées dans nos doudounes, entortillées dans nos longues écharpes et nous déambulons dans les rues la tête rentrée car il fait froid. Et quand il fait froid on revient à nos instincts primitifs, retrouver le cocon et on cherche tout ce qui pourrait bien nous réconforter et nous réchauffer.

Alors dès que je rentre chez moi, j’enlève toutes les couches de vêtements qui me fait ressembler à Bibendum et j’enfile mon vieux cachemire tout troué qui généralement ne quitte mon armoire que pour ces instants où seuls les vieux vêtements nous rassurent car ils épousent chacune de nos courbes. Puis, pour parfaire ma tenue « tout confort » j’enfile mes Uggs invention géniale que vous ne devez porter qu’en chaussures de maison car au-delà du 34 on a l’air ridicule de les porter dans la rue (comme les Crocs).

Puis direction la cuisine pour préparer un délicieux chocolat chaud fait maison et minute.

  • Quelques carrés de chocolat noir pâtissier à laisser fondre doucement dans une casserole avec du lait que vous remuerez durant 5 minutes juste le temps qu’il soit bien chaud.
  • Et si vous le pouvez, comble du régal ajoutez de la mousse de lait si vous avez la petite machine de la célèbre marque dont le magnifique Mr George est le héros. Là vous atteindrez un haut moment du goûter typique retour de balade dans le froid !
    Soyez courageuse et préparez quelques crêpes à partager avec votre famille et/ou quelques copains qui passeront par là !

Si la maison est vide, j’en profite pour me faire couler un bain – ça m’arrive une à deux fois par an – , pas trop chaud car ce n’est pas bon pour la circulation sanguine et que ça fait tourner la tête, je mets de la mousse juste pour le kiffe comme à l’hôtel, des petites bougies parfumées, et un peu de musique. Je me glisse dans la baignoire, je ferme les yeux …

Il y a aussi, la cuillère que l’on plonge dans le pot de Nutella et que l’on retourne pour n’avoir sur la langue que la démoniaque pâte à tartiner que l’on laisse doucement fondre ….

Et cette après-midi « vieilles dames » que l’on organise avec ses meilleures copines dans un salon de thé rococo à souhait et où l’on déguste sans remord ni regret de fabuleuses pâtisseries à 10 000 calories la bouchée.

Sans oublier cette journée spéciale « sous la couette » durant laquelle on ne quittera pas notre pyjama en pilou avec des têtes de Père Noël et où la télécommande et nos magazines people seront nos meilleurs amis pour ces 12 heures passées au fond de notre lit sans oublier le fameux chocolat chaud dont j’ai vous parlé plus haut.

Alors, comme nous avons l’habitude de vous le dire au fil de nos lignes, créez-vous « des moments de fête » tout simples seule ou accompagnée (c’est plus sympa) et vous vous rendrez compte comme l’a chanté Baloo qu’ « il en faut peu pour être, vraiment très peu pour être heureux … »

signature-bas-d'articles-rectangle-+grand--bulle-papillon

Merci les Bloggeuses !

On a bien jusqu’à fin Janvier pour se souhaiter le meilleur et plus encore … alors moi j’ai bien le droit de vous parler de mes mésaventures culinaires lors de l’élaboration des repas de fêtes que j’ai passé comme les années précédente dans la belle maison familiale dans le Midi !

Ces coques en chocolat me faisaient de l’œil depuis quelques mois, je m’étais promis de m’y atteler pour le dessert d’un des deux réveillons, en me disant ça a l’air trop facile à faire. J’avais quand même pris le soin de lire, tous supports confondus, tout ce qui se fait en la matière.
Je me croyais parer à toute éventualité d’échec. Eh bien c’était sans compter sur la technicité que demande le travail du chocolat. On se dit qu’on en fait tout le temps des trucs au chocolat, ç’est vite fait et ça fait plaisir à tout le monde (mousse, cake, gâteau, moelleux) et Dieu sait que je n’aime pas ça le chocolat.
Si si si ça existe les toqués qui n’aiment pas le chocolat, j’assume …

Coque en chocolat J’ai acheté, docile ; comme indiqué sur toutes les recettes : le moule de professionnel pour faire des coques, un thermomètre à chocolat et la Rolls du chocolat, du Valhrona ! Ça m’a couté les 2 bras mais quand on aime on ne compte pas.

Me voilà donc devant les fourneaux, prête à conquérir le monde des desserts. Je suis minutieusement chaque étape pour faire fondre cette merveille venue tout droit du Mexique où il a été découvert il y a fort fort longtemps. Le moulage pas de problème, le refroidissement au frigo pas de problème, le démoulage arghhhhhhh catastrophe. La couche de chocolat reste collée inexorablement au moule. Je tapote, je gratouille les bords, je frappe contre le plan de travail rien à faire et en plus la seule qui se désolidarise enfin du moule se brise en mille morceaux.

Alors, je demande aux pâtissiers d’arrêter de nous mentir ça rien de facile de faire des coques en chocolat ou tout autre délicatesse au cacao. Je désespère de réussir et c’est en feuilletant de manière collégiale le livre d’Anne-Sophie (vous savez la gagnante du Meilleur Pâtissier) que la solution apparaît ! Il faut mettre le moule au congélateur et non au frigo car le froid est tel que le chocolat se rétracte légèrement et que là ô miracle de la chimie ; les coques se détachent toutes seules du moule. Livre d'Anne-Sophie C’est grâce à cette jolie bloggeuse toute rousse et toute jeune maman que j’ai réussi ce petit miracle de la pâtisserie, alors je le dis solennellement : « Merci Anne-Sophie » ! Croyez-moi l’expérience des autres, n’est pas un « peigne pour un chauve » mais une vraie source de vécus qui peut vous sauver de bien de petites galères du quotidien.

Cette année encore, Les S, vous feront partager leurs découvertes, leurs trucs, leurs astuces, leurs envies, leurs goûts de la fête et de partager ! Il est encore juste temps de vous souhaiter une belle et heureuse année 2015 toute pleine de nouveautés, de gaité et de jolis moments.

signature-bas-d'articles-rectangle-+grand--bulle-papillon

Esprit de Noël es-tu là ?

Ça y est les Champs Elysées ont été illuminés ce mercredi par Omar Sy, les arbres de l’avenue Montaigne ont revêtus illustration "esprit noel es tu là bisleurs jolis pompons de lumière, les Grands Magasins nous ont enfin laissé découvrir leurs vitrines animées et la plus belle avenue du monde s’est transformée en écrin pour de ravissants petits chalets blancs où malheureusement le « made in China » est roi.

Je vous avoue que j’attendais ce moment, où les rues de Paris s’électrisent de cette énergie magique qui précède Noël. Cela me rappelle mon enfance où je trouvais que Paris sentait la cannelle et les épines de pins.

Comme chaque année à cette période, je me demande ce qui pourrait bien faire plaisir à ceux que j’aime, car une fois de plus je n’ai pas suivi ma bonne résolution de l’année précédente ; c’est-à-dire faire mes achats tout au long de mes promenades, après avoir noté soigneusement les envies de chacun glanées au détours des conversations familiales.

Alors, voilà une astuce « Mademoiselle S », notez vos idées et celles de votre entourage et faites vos courses au fur et à mesure de vos sorties shopping ; ça vous évitera la frénésie et les combats aux caisses à cette période de l’année !

Commencez à réfléchir à votre déco ; fouillez sur notre blog pour trouver trucs et astuces. Ou alors, trouvez dans vos trésors une nappe ancienne d’un blanc impeccable et déposez-y un joli chemin de table en fleurs naturelles ou en fleurs de papier. Il n’y a pas que la table, il y aussi la console de l’entrée et le rebord de votre petit bout de terrasse qui peuvent revêtir un bel habit de lumière.

Pensez aussi au dîner. Réfléchissez d’abord aux personnes avec lesquelles vous aimeriez partager ce repas de fête et ce que vous allez leur concoter. Car on compte sur vous pour en faire un maximum « maison« . Pour cela, organisez-vous.

Pour passer cette soirée toute en beauté, parez-vous de votre plus belle robe ou alors louez-la !

signature-bas-d'articles-rectangle-+grand--bulle-papillon